Lignes #3

21 mai 2018 Blog Commentaires 22

Au hasard des lectures, un morceau de texte qui s'échappe de la page.

« Jusqu’à ma mort je connaîtrai de ces moments — qui sembleront sortir du sol comme les sorcières de Macbeth —, moments où son visage apparaîtra devant moi dans toutes ses altérations, où le timbre exact de sa voix, ses manières de parler, feront presque éclater mes tympans, où son odeur envahira mes narines. »

James Baldwin, La chambre de Giovanni